Faq - Foire aux questions

1. Peut-on se faire mal, en pratiquant la Gym-Yoga?

On peut se tordre la cheville en marchant, attraper un tour de reins en se baissant, rater une marche et se casser le cou.
Mais la sédentarité, le manque d'exercice est encore plus nocif.

2. Certains mouvements sont quand même plus difficiles que d'autres?

Oui et non. Chaque être a une morphologie propre, on peut faire facilement le Sphinx, et peiner à réaliser la Pince, se mettre en Chandelle avec plaisir et trouver le Diamant inconfortable, ou l'inverse. L'Accroupi asiatique, pratiqué quotidiennement par des millions de gens, n'est pas dans nos mœurs d'Européens. Cela dit, le jour où j'ai essayé, j'ai adopté, stupéfaite de constater comme c'était facile, et bénéfique.
Restent quelques règles de bon sens qui s'appliquent à tout et à chacun. Ne pas forcer, aller lentement, constater les progrès, arrêter en cas de gêne ou de douleur, recommencer prudemment, prendre exemple sur le chat, une référence naturelle.

3. Un chat est un acrobate né, il peut pratiquement tout faire, non?

Je ne crois pas, en tout cas, il entretient son physique (et son mental), il garde sa souplesse jusqu'à un âge très avancé, en pratiquant "sa" Gym-Yoga. Et je m'en suis bien inspirée.

4. Chat mis à part...l'âge ou les accidents de la vie nous rendent plus ou moins sensibles ou fragiles?

Oui, surtout passé un certain âge, on a des points faibles et généralement, on les connaît! En cas de doute, prenez l'avis d'un professionnel de santé (kinési ou médecin). Vous pouvez aussi demander conseil sur le site.
En tout cas, la Gym-Yoga présente beaucoup de bienfaits et peu de dangers: ils sont détaillés, pour chaque mouvement ou posture. On donne des variantes pour diminuer les risques et d’autres pour augmenter la difficulté, donc les bénéfice attendus.

5. Quand faut-il pratiquer, et comment, seul ou en groupe, avec ou sans musique...?

Matin, midi ou soir, en évitant d'avoir le ventre plein. Et selon le temps dont on dispose: au moins 10 minutes pour l'enchaînement complet, mais mieux vaut s'appliquer sur deux ou trois mouvements, que bâcler les 20.
L'exercice en solitaire favorise la concentration, mais en famille, en couple, entre amis, entre copines, ça peut sembler plus "sympa", et ça permet de contrôler les gestes, les positions.
Musique ou silence? C'est affaire de goût. Éviter une musique qui s'impose: trop rythmée, trop forte, avec des paroles.
Autre choix, les yeux ouverts ou fermés? Peu importe. L'essentiel reste la concentration sur le mouvement ou la posture, pour être à l'écoute de son corps.

6. Et la respiration, c'est un problème?

Comme pour toute gymnastique, mais moins que dans le yoga, où ça devient primordial, souvent complexe, parfois paradoxal. On donne quelques indications, mais il y a une règle de base, très simple: inspirer avant l'effort, pour que le corps profite de l'oxygène, et expirer après l'effort, sur la détente. Entre les deux, on peut parfois bloquer le souffle, poumons pleins ou vides, mais on évite la "respiration inversée".

7. Est-ce que ça fait perdre du poids?

La Gym-Yoga n'est pas conçue pour ça, mais une pratique régulière va remodeler le corps, donc affiner certains endroits, et muscler quelques autres.

8. À part ça, que peut-on espérer?

Divers bienfaits, détaillés pour chaque mouvement. De manière générale: souplesse, détente à la fois corporelle et nerveuse, concentration. C'est déjà beaucoup! Sans oublier le plaisir qu'on y prend! Difficile, parfois; ennuyeux, jamais. Si c'est une corvée, ça ne marchera pas.

9. Combien de temps pour avoir un résultat?

Quelques minutes ou quelques mois... Avec le Bébé en boule, l'effet "relax, antistress", est quasi immédiat et automatique. Comme l'on se détend dans un bain chaud ou dans un rayon de soleil. Pour ressentir un mieux durable, un bien-être de tout son corps, il faut naturellement plus de temps, et pratiquer tout ou partie de l'enchaînement proposé.
Preuve a contrario de son efficacité: si l'on arrête la Gym-Yoga pendant un mois, on perd une partie des bénéfices. Cela vaut d'ailleurs pour n'importe quel exercice.

10. Pour finir, une question personnelle, comment vous est venue l'idée, comment est né le concept de Gym-Yoga?

C'est simple. Le yoga me fascine depuis toujours et j'ai collectionné les livres, les articles. Une rencontre m'a poussée à pratiquer deux années: exclusivement la Salutation au soleil, le soir. Avec une difficulté insurmontable: le Cobra. Je me contentais du Sphinx (ou Demi-Cobra).
Suite à une déchirure musculaire à l'aine, l'an dernier, je ne peux plus rien faire, même pas marcher! Rééducation un peu sauvage (à éviter), et l'obsession de m'y remettre. Mais plusieurs postures me sont interdites (par le corps, et par une amie kinési).
D'où un "sur mesure" qui commence et se termine comme la Salutation de référence, mais intègre d'autres pratiques que le yoga. Résultat? Une amélioration progressive sur tout le corps (et l'esprit), y compris la disparition de petites douleurs ou raideurs négligées depuis quelques années (entretenues par un stress quotidien, banal).
Aujourd'hui, j'ai juste le désir de partager ce qui m'a si bien réussi. Rien à vendre sur ce site, tout est gratuit, Internet permet aussi ce genre de communication solidaire. Au passage, merci à Eugenia Nanni et Sara Rania, sans qui ce site n’existerait pas.
Michèle Ressi